Est spécialisée dans le haut potentiel intellectuel et dans les troubles de l'attention et des apprentissages.
Elle propose des évaluations, remédiations cognitives et séances psychocorporelles pour enfants et adultes.

Contactez-moi

Fascias


 

Le fascia est une membrane qui recouvre et enveloppe une structure anatomique. Il interpénètre les muscles, les organes, et également les os, les nerfs et les vaisseaux sanguins. Il est constituée principalement de tissu conjonctif, c’est-à-dire de fibres de collagène (résistantes et déformables) et d’élastine (capable de s’étirer), ce qui rend le fascia souple et adaptable.

 

« Les fascias constituent une matrice originelle servant de support au développement harmonieux de la forme du corps humain et à son parfait fonctionnement »

 

Il existe plusieurs types de fascias en fonction de leurs localisations. Ils sont situés de la tête jusqu'aux pieds, de la surface (sous la peau) à la profondeur (au cœur de la cellule) en passant par les muscles, les viscères, et les nerfs. Les fascias exercent un rôle au niveau de la mobilité et du tonus musculaire, mais également dans toutes les fonctions vitales : respiration, circulation, digestion, activité nerveuse, proprioception (conscience de la position de son corps dans l’espace) et conscience de soi, nociception (perception de la douleur) et émotions.

 

« Certains auteurs le considèrent même comme Le tissu qui crée notre intériorité et nous sépare du monde tout en nous y reliant »

 

Etant doté de plus de capteur que la langue ou la peau, et étant relié directement au système nerveux, il est l’interface privilégié entre le corps et le psychisme. En tant qu’organe sensoriel (au même titre que la vue, l’ouïe etc.), il envoie des informations vers notre cerveau, influençant nos pensées, nos comportements et nos émotions.

 

De même, le cerveau communique avec le fascia, qui est d’ailleurs un support privilégié pour faire face au stress. Face à un événement physique ou psychique, le corps réagit par le stress, qui est une réaction d’adaptation permettant de s’ajuster et de répondre à la situation. Le fascia participe à cette réaction d’adaptation en se crispant, et quand le stress est passé, il revient à son état initial par un mécanisme naturel, spontané, autonome et réversible.

Lorsque la crispation perdure dans le temps (à cause d’un choc trop violent ou d’un stress répétitif), elle se cristallise dans le corps et forme des rigidités, tensions physiques et psychiques, qui sont comme le souvenir du passé perceptible dans le présent. Comme la réaction de stress face à l’événement passe par les fascias, en posant les mains sur le corps, on peut repérer les zones fixes et tendues. Et lorsque ces tensions se détendent, cela a une action sur le rapport que la personne a avec son passé, grâce à la libération de la réaction de stress qui s’était cristallisée et qui ne pouvait pas revenir sans l’aide d’un thérapeute. Ainsi, lorsqu’une personne se retrouve avec des tensions dans ses fascias sans possibilité de les détendre seule, ces tensions empêchent le bon fonctionnement du corps (système nerveux, vasculaires et lymphatiques), et une pathologie peut s’installer (ex. lumbago, sciatique etc.) : la maladie (psycho-somatique) commence alors bien avant les symptômes.

 

Par ailleurs, le ressenti corporel des émotions nous donne des informations essentielles sur l’état dans lequel nous nous trouvons, nous permettant de nous ajuster. L’exemple le plus connu est celui de la peur qui nous permet de réagir face à un danger, par des réactions de fuite ou d’attaque. Dans ce cas, le corps met de côté toutes les fonctions non pertinentes pour la situation (ex. digestion), afin de mettre toute son énergie pour sa survie (notamment par des hormones comme l’adrénaline etc.).

De même, la colère nous informe que nos limites ont été dépassées, et que nous devons nous ajuster pour nous faire respecter. Il en va de même pour toutes les émotions, même celles qui sont agréables. Par exemple, la joie sert notre besoin d’être en lien avec les autres : en tant qu’être social, le bonheur et le plaisir de l’homme sont ressentis plus intensément lorsqu’ils sont partagés.

Les émotions sont donc un feedback de notre corps vers notre pensée, pour combler nos besoins et assurer notre survie physique et psychique. Pour une meilleure régulation des émotions, il est donc indispensable de soigner la relation entre notre corps et notre esprit, qui se fait par nos fascias.

 

 

 

Contact

 

COORDONNEES

Tel : 06.51.26.77.57
Mail : nducrey@gmail.com
Adresse : 464 route du Pelloux, 1er étage
74920 Combloux

Suivez-nous sur : 

HORAIRES

Cabinet ouvert
du mercredi au vendredi
sur rendez-vous
depuis l'onglet
"rendez-vous en ligne"

REPERTOIRES OFFICIELS

Enregistrée auprès de l'Agence Régionale de Santé - ARS
Numéro ADELI : 749307195
Enregistrée au Centre de Formalités des Entreprises - CFE
Numéro SIRET : 827 624 784 00035

 



* Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires